Vous recherchez quelque chose ?

Poulet farci aux champignons

poulet farci aux champignons

Cette année, j’ai organisé mon premier repas de réveillon, de A à Z, y compris apéro et mise en bouche. Heureusement, nous n’étions que quatre !

J’ai voulu faire un plat principal simple, pas trop onéreux mais qui rappelle quand même les fêtes.  Mon choix s’est donc porté sur un poulet farci aux champignons, accompagné d’un flan à la patate douce. La recette du flan est à venir dans un prochain article. En attendant, on se concentre sur la volaille farcie, plat typique des réveillons.

Voici donc le plat principal de la dernière soirée de 2014!

Pour 4 personnes :

  • la base : 1 poulet vidé par votre gentil boucher (à moins que vous ayez envie de mettre les mains dans les abats… J’aime cuisiner mais je suis un peu chochotte aussi…)

Pour la farce :

  • 600 gr de champignons de paris
  • 2 échalotes
  • 4 tranches de pain de mie
  • thym
  • 2 œufs
  • sel, poivre

Couper un peu le pied des champignons puis éplucher les champignons. Rincer.
Je sais que tout le monde ne le fait pas mais les rares fois où j’ai laissé la peau, mon estomac l’a très mal pris.

Couper les champignons grossièrement.

Les mettre dans une poêle avec un filet d’huile d’olive pour les colorer (à feu fort, pour leur faire rendre leur eau).

Ajouter les échalotes émincées et le thym, saler et poivrer. Faire revenir le tout pendant plusieurs minutes. Les échalotes doivent être translucides et les champignons ont perdu leur eau.

Mettre le tout dans un saladier et ajouter pain et œufs.

Ensuite, on mélange avec les mains, plus pratique !

Et hop ! On fourre le poulet. On le huile et on peut même ajouter un peu de beurre pour qu’il dore bien.
Et direction le four, sur le dos, pendant 1h30 environ, en le retournant à mi-cuisson.

La farce reste légère. Bien sûr, on peut la faire un mélange de champignons : girolles, shitakés. Par contre, elle n’est pas vraiment compacte donc ce n’est pas très pratique pour une jolie présentation.

Il faut aussi penser à arroser le poulet du jus de cuisson pour qu’il ne soit pas trop sec.

Accord mets/vin avec 1098.fr
Du poulet, des champignons, par défaut, ça respire la Bourgogne tout cela ! Blanc ou rouge, privilégiez une appellation village (Meursault, Puligny-Montrachet… en blanc ou Nuits-Saint-Georges, Beaune, Gevrey-Chambertin, Monthelie… en rouge) de 5 ans au moins au compteur, et vos invités vous demanderont comment tout peut-être si parfait !

Laisser un commentaire

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...

%d blogueurs aiment cette page :