Vous recherchez quelque chose ?

Boulettes de viande et capellini

La cuisine italienne ! Je l’ai déjà mentionné dans ma recette de Spaghetti alla carbonara mais j’en suis fan !

Les premières boulettes de viande que j’ai mangées étaient celles de la cantine. Je préfère donc oublier cette épisode…

Ensuite, j’ai bavé devant les descriptions de Joey Tribiani et ses sandwich aux boulettes de viande.

J’ai donc finalement  décidé que moi aussi je les voulais ces boulettes !  Et comme on est jamais mieux servi que par soi-même…

Pour 2-3 personnes :

  • 500 gr de bœuf haché
  • 2 cuillères à soupe bombées de chapelure
  • 1 oeuf
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 1 boîte de concassé de tomates (je préfèrerais faire la sauce moi-même mais en hiver la tomate en boîte reste meilleure que les tomates des supermarchés…)
  • 1 petite boîte de concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de sucre
  • Sel, poivre
  • Basilic frais
  • 20 gr de parmesan rapé + une partie pour servir ensuite

Dans un saladier, on mélange la viande, la chapelure, le parmesan et l’œuf.

Saler et poivrer. Allez-y tout de même doucement sur le sel, le parmesan en apporte une partie.

Puis, on mélange avec les mains. Je n’ai pas ce problème mais attention aux ongles longs ! On risque de finir avec du haché sous les ongles, pas la meilleure manucure …

On forme des boulettes d’environ la taille d’une balle de ping-pong, ou un peu plus. En tout cas, plus petites qu’une balle de tennis. Il faut trouver le juste milieu : trop petites, elles deviennent sèches, trop grosses, elles cuiront mal au milieu.

Pour avoir une petite idée, voici ce que ça donne chez moi :

taille des boulettes de viande

Ensuite, on fait revenir ces boulettes dans une poêle, préalablement chauffée avec de l’huile d’olive.

On les fait dorer sur toutes côtés. Juste assez pour qu’elles colorent bien. Elles finiront de cuire dans la sauce.

Une fois, colorées, on les met de côté et on passe à la sauce.

Dans la même poêle, on fait revenir l’oignon et l’ail, jusqu’à ce que l’oignon soit tendre. On ajoute la boîte de concassé de tomates, le concentré et un verre d’eau (10 cl), et une cuillère à café de sucre pour adoucir l’acidité de la tomates. On sale et on poivre.

On ajoute les boulettes et on laisse mijoter pendant 10 minutes, sans couvrir. Vers la fin, on hâche le basilic et on l’ajoute à la sauce et aux boulettes.

boulettes de ciansw cuisson

On profite de ce moment pour faire cuire les cappelini 3 minutes dans l’eau bouillante salée. On égoutte.

On sert de généreuses assiettes et on n’oublie le parmesan fraîchement râpé !

Les boulettes sont moelleuses à l’intérieur. Avec la sauce tomate et les pâtes, cela reste une valeur sûre et un des meilleurs accompagnements au monde ! 🙂

Pour ce plat, je suis d’ailleurs restée en Italie jusqu’au bout en le dégustant avec un vin rouge italien : un Nebbiolo d’alba, trouvé chez Great Wine Italy.

Accord mets/vin avec 1098.fr
Pâtes et boulettes de viande, un classique de gastronomie italienne non ? Idéalement donc, restons sur un vin italien pour l’accord parfait. Viande rouge, pâtes, il faut un vin avec un peu de corps, de la charpente, sans non plus perdre en acidité. Ainsi, un Nebbiolo comme vu dans cet article (d’Alba…ou carrément un Barolo) sera parfait ! Pour ceux qui veulent rester en France, allez chercher du côté de la Corse (un bon Nielluciu) ou un vin de la Vallée du Rhône septentrionale pas trop charpenté (Gigondas par exemple) ou un beau vin rouge du Languedoc flattera vos papilles !

Laisser un commentaire

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...

%d blogueurs aiment cette page :