Vous recherchez quelque chose ?

Brownies aux noix de pécan

brownies

Un nouveau classique américain !

Des carrés de brownies au goûter ou au dessert, accompagné d’une petite boule de glace. C’est un dessert qui aura du succès auprès de tous. C’est une recette rapide, qui nécessite peu d’ingrédients. Le plus difficile sera d’avoir la patience de le laisser refroidir un peu.

Pour être réussi, le brownie doit être croustillant à l’extérieur. Une petite croûte se forme sur le dessus et obtiendra son côté craquant en refroidissant. Le reste est moelleux et fondant mais surtout pas coulant. Les noix donnent un peu plus de croquant et on peut évidemment adapter la quantité selon ses goûts.

Voici donc la recette pour obtenir un brownie parfait :

  • 125 gr de beurre
  • 200 gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 200 gr de chocolat noir dessert
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 poignée de noix de pécan

preparation brownies

On commence par faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie dans une casserole assez grande. Toute la recette se fera dans cette casserole. Oui c’est important de le préciser quand on a pas de lave-vaisselle !

Quand le mélange est bien lisse et brillant, on ajoute le sucre, puis les oeufs un par un, et la farine. C’est le fait d’en mettre peu qui donnera tout son fondant au brownie. Toutefois, attention : s’il n’y en a pas assez, le gâteau ne tiendra pas et sera trop liquide.

Pour finir, on ajoute les noix hachées grossièrement. On mélange et on verse dans un grand plat carré ou rectangulaire et beurré. On enfourne pour 20 minutes à 180 degrés.

Une fois que c’est prêt, on le laisse bien refroidir. Cela sera plus facile pour démouler ou pour découper directement dans le plat.

Cette recette est parfaite pour un dessert de dernière minute. Autre point positif, il se garde facilement un ou deux jours sans sécher. Fort en chocolat, les accros auront leur dose en seulement un carré (ou deux…).

Feedback

1

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Chronique Restaurant] David Toutain

Après Septime, on continue sur notre lancée des étoilés de Paris, avec David Toutain. Evidemment...

%d blogueurs aiment cette page :