Vous recherchez quelque chose ?

Tortilla espagnole

tortilla espagnole

Une recette parfaite pour les pique-nique et autres apéros de l’été. Rien que de prononcer le mot, on est déjà dans l’herbe allongé au soleil…

C’est aussi une recette économique, copieuse, et il faut bien le dire FAT ! 🙂

Pour les quantités, il est possible de les réduire. Avec les ingrédients ci-dessous, j’ai fait une grande tortilla, plus une petite. Je pense que la première poêle aurait débordée sinon… Je suis toujours étonnée d’en faire autant avec aussi peu.

préparation tortilla
Pour une tortilla et demi :

7 oeufs
1 kg de pommes de terre à chair ferme
1 gros oignon
De l’huile, de l’huile, de l’huile

On commence par émincer l’oignon et on le fait revenir dans un peu d’huile dans une très grande poêle.
On épluche les pommes de terre et on les tranche finement. Si on a la flemme ou qu’on est maladroit, mieux vaut les passer au robot avec les accessoires adéquats.  Personnellement, j’aime bien prendre des risques. Par exemple, je pleure en épluchant les oignons, donc je ferme les yeux et je continue à découper en mode warrior.

Donc une fois qu’on a tranché un kilo de pommes de terre, on met tout ça dans la pôele et on rajoute de l’huile (olive, tournesol, j’ai fait un mix des deux ici).

Certaines recettes indiquent de faire baigner les pommes de terre mais en ce qui me concerne, j’en ai mis suffisamment pour imbiber les pommes de terre et que ça n’accroche mais je n’ai pas non plus vider la moitié de la bouteilles. Je dirais que 10cl suffisent.

On couvre et on surveille en remuant de temps en temps. Il est important de couvrir car les pommes de terre doivent cuire à la vapeur. On oublie pas de saler et poivrer un peu.

Pendant ce temps, on fouette les oeufs dans un grand saladier, on sale et on poivre ( et on évite les coquilles, c’est pas la galette des rois, hein?!).

Normalement à ce stade l, les patates ne sont pas encore cuites. On peut vérifier avec la pointe d’un couteau si ça traverse facilement. On peut aussi goûter (moi, je préfère cette option :p).

Une fois cuites, on ajoute délicatement les pommes de terre aux oeufs battus.

Ensuite, s’il y a, normalement c’est le cas, on récupère le fonds d’huile dans la pôele et on le verse dans une poêle moins large et avec des bords un peu hauts. C’est parfait pour avoir une bonne tortilla bien épaisse.

On laisse cuire à feu moyen. Avec tout ce gras, peu de chance que ça accroche.

Et pour finir, je vous rassure, pas besoin de renverser la tortilla pour cuire l’autre côté. Catastrophe assurée : cuisine cracra et tortilla toute moche au final.

On opte pour l’option maligne en mettant la poêle dans le four à 180 degrés pendant une dizaine de minutes, autrement dit jusqu’à ce que le dessus soit solide.

On laisse refroidir : dégustée tiède, froide, avec ou sans chorizo, entre cubes ou en parts. C’est un plat tout simple mais on vous en redemandera !

tortila espagnole chorizo

Accord mets/vin avec 1098.fr
Sur une tortilla qui envoie comme ça, il faut un vin rouge léger, qui ne tuera pas le plat avec sa puissance. Il doit être facile à boire, pas forcement très complexe, avec pas ou peu de tanins. Un Beaujolais (village, pas nouveau), un Saint-Nicolas-de-Bourgueil, un Valpolicella italien ou un Rioja Joven espagnol collera très bien. Envie de rosé ? Préférez un rosé de gastronomie tel qu’un Bandol ou Tavel. Et si vous voulez sortir des grandes appellations, un Collioure rosé sera parfait !

Feedback

5

Laisser un commentaire

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...

%d blogueurs aiment cette page :