Vous recherchez quelque chose ?

Poulet au vin jaune et aux morilles et sa purée maison

poulet_vin_jaune_morille_2

Rien que l’intitulé du plat vend du rêve .

Le poulet au vin jaune est un plat qui en jette. Et il vaut mieux le proposer à des personnes qui peuvent apprécier. En effet, le vin jaune est assez particulier.

C’est aussi un plat réservé à un petit comité. Entre les morilles, la poulet et le vin jaune, il faut un petit budget tout de même.

Pour un bon vin jaune, il faut compter en moyenne 40-50 euros. On en utilisera quasiment la moitié pour la sauce et le reste se dégustera avec le plat.

vin jaune_arbois

Et par pitié, n’allez pas gâcher d’aussi bon produits en achetant un poulet de supermarché !

Pour 4 à 6 personnes :

  • 1 poulet de 1,7kg, coupé en six morceaux
  • 160gr de morilles (en bocal)
  • 25 cl vin jaune
  • 50cl de crème liquide
  • sel et poivre

Saler et poivrer les morceaux. Les faire dorer dans une cocotte (Le Creuset, pour ma part) avec de l’huile et du beurre. Ajoutez les morilles. Au passage, vous pouvez aussi les acheter déshydratées, il suffira juste de les réhydrater dans de l’eau tiède.

Couvrir le plat quelques minutes.

Déglacer avec 20cl de vin jaune.

Couvrir à nouveau une dizaine de minutes.

Ajoutez les 50cl de crème liquide. Et faire cuire 1h à couvert.

Retirer le poulet afin de laisser réduire la sauce, à découvert pendant 15 minutes environ.

Pendant la cuisson du poulet, on en profitera pour s’occuper de la purée maison.

Pour la purée :

  • 1 kg de pommes de terre Agatha ou Bintje.
  • 50gr de beurre
  • 10 cl de lait

Couper les pommes de terre en morceaux de tailles moyenne et à peu près égales.

Dans une casserole, les plonger dans un grand volume d’eau. Saler l’eau quand elle arrive à ébullition.

Laisser cuire, environ 20 minutes. Le couteau doit pouvoir les couper facilement.

Égoutter et laisser refroidir un peu avant de les peler.

Les remettre dans la casserole, ajouter le beurre et écraser au presse-purée en ajoutant un peu de lait. Attention à ne pas en mettre trop. On ne veut pas que la purée soit liquide. Il doit rester des morceaux.

Si tout va bien, on peut maintenant dresser les assiettes et verser 5 cl de vin jaune sur le poulet. Pour la purée, j’ai utilisé un emporte-pièce pour que ça ne fasse pas trop « tas ».

poulet_vin_jaune_morille_1

Accord mets/vin avec 1098.fr
Alors forcément, l’accord optimal sur ce plat est le reste du vin jaune que vous avez utilisé pour la sauce. Pour ceux qui ne sont pas amateurs de ce type de vin, un beau Bourgogne blanc fera l’affaire, et glissera très bien sur ce poulet. Amateurs de rouge ? Prévoyez un rouge plutôt fin, comme un bourguignon ou un jurassien…comme quoi, on reste dans la région !

Laisser un commentaire

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...

%d blogueurs aiment cette page :