Vous recherchez quelque chose ?

[Chronique Restaurant]L’assiette champenoise – 3 étoiles

On est d’accord : il n’y a pas grand chose à faire à Reims si ce n’est boire et manger. Mais quels restaurants et quels vins ! La région est superbement bien servie. En champagne évidemment, mais aussi en restaurant avec quelques très bonnes tables comme Les Crayères ou L’Assiette Champenoise. C’est d’ailleurs ce dernier, avec le Chef Arnaud Lallement aux fourneaux, que je me suis offert dernièrement : mon premier restaurant triplement étoilé !

Toute la table a opté pour le Menu Saveur : 7 plats pour 175 euros. Un vrai moment hors du temps où l’on profite de chaque instant. Entre deux plats, on nous emmène en cuisine pour nous présenter au chef. C’est la première fois que j’ai droit à ça et c’est typiquement le genre d’attention que j’adore. Chose que l’on voit trop peu à Paris malheureusement…

On commence par une mise en bouche originale : des tartelettes salées au tarama et herbes vertes ou foie gras et pamplemousse.

assiette champenoise_miseenbouche

Mais c’est maintenant que les choses sérieuses commencent. La quantité est là mais la légèreté aussi. Tout est bien maîtrisé pour que l’on puisse finir le repas tranquillement.

Plat #1 : Une potée champenoise revisitée avec un bouillon agréable et de fines tranches de pain grillés surmontées de légumes croquants.

assiette champenoise_tourteau

Plat #2 : Le tourteau de Bretagne et son velouté de petits pois : délicat et frais.

assiettechampenoise_tourteau

Plat #3 : Les gnocchis au vin jaune sont juste parfaits. Pochés dans la sauce et surmontés lamelles croustillantes à l’encre de seiche, les gnocchis sont servis avec la saucière pour ajouter la sauce à son goût. La sauce au vin jaune est tellement fantastique que l’on se retient de tout verser…

assiette champenoise_gnocchis

Plat #4 : Le bar de ligne, navet et Noilly Prat : la chair du poisson est juste parfaite et la sauce délicieuse. Ici encore, elle est servie en petite quantité dans l’assiette et reste à disposition à côté. Et, à nouveau, on ne s’en prive pas. J’ai regretté le navet dont je ne suis pas fan, même dans les 3 étoiles, mais il en faut pour tous les goûts.

assiette champenoise_poisson

Plat #5 : L’agneau de lait de F.Laluc et légumes au jus. Il n’y a pas à dire : les jus et les sauces, c’est la base en cuisine. L’agneau est moelleux et rosé. Les légumes sont croquants (oui, gourmands aussi 😉 ).

assiette champenoise_viande

Plat #6 : Le plateau de fromages : la photo se passe de commentaires. Je les veux tous chez moi !

assiette champenoise_fromages

Avant le dessrt, surprise ! On nous apporte toutes sortes de mignardises, plus appétissantes les unes que les autres. Personnellement, je me suis réservée pour le dessert et j’ai tout mis dans mes poches.

assiettechampenoise_mignardises

Plat #7 : Pour le dessert, nous avions le choix. Le praliné, la pomme, le citron, la pomme et une tarte chocolat en cadeau d’anniversaire. J’avoue qu’à ce moment-là, je commençais à caler mais comment résister à un dessert aussi beau, tous autant qu’ils soient. Mention spécial au citron, qui est en fait un trompe-l’oeil : le citron est en réalité une coque de chocolat et à l’intérieur il est rempli d’une mousse et d’une sorte de coulis de citron.

assiettechampenoise_desserts

Vous pouvez ensuite passer au salon pour déguster une sélection de café et de thés. C’est cosy, chaleureux, l’idéal pour terminer ce déjeuner en beauté.

L’Assiette Champenoise

40, avenue Paul-Vaillant-Couturier 

51430 Tinqueux – Reims

Feedback

2

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Chronique Restaurant] David Toutain

Après Septime, on continue sur notre lancée des étoilés de Paris, avec David Toutain. Evidemment...

%d blogueurs aiment cette page :