Vous recherchez quelque chose ?

Week-end à Dublin

Trois petits jours et dis s’en vont…C’est un week-end court mais intense ! Que peut-on faire durant trois petits jours à Dublin ?

Plein de choses ! Surtout quand on se laisse balader par un ami qui connaît bien la ville. Mais en vrai, on a surtout bien manger et bien bu, et bien sûr on a fait honneur à la Guinness!

Le vendredi matin, nous avons commencé la visite par l’attraction numéro 1 de la ville : la prison de Kilmanhaim. Pas la plus glamour des visites, mais très intéressante. La visite est guidée, en anglais, et nous en apprend un peu plus sur ce lieu chargé d’histoire, notamment au moment de la révolution de Pâques de 1916.

img_5565 img_5536

Nous avons directement enchaîné par une autre visite, tout aussi culturelle mais plus légère : la Guinness Storehouse. Au passage, on a décidé de s’y rendre à pied et de faire une petite ballade de 20 minutes.

Dès l’entrée, ça démarre fort avec un grand espace de merchandising, allant des verres aux boutons de manchettes, en passant par une quantité de t-shirts. La visite nous montre comment on fabrique cette bière ambrée, les ingrédients utilisées. On termine la visite par l’art de comment servir une pinte parfaite et on est même diplômés ! Evidemment, on gagne aussi le droit de boire sa perfect pint (à dire avec l’accent).

img_5616 pinte guinness

 

 

 

 

 

 

Après tout cela, l’estomac crie famine et rien de mieux qu’un plat de Bangers & Mash. Direction le pub Arthur’s dans lequel j’ai mangé la meilleure saucisse purée de toute ma vie ! La sauce gravy était très bonne et pas course, la purée légère et la saucisse pas trop grasse. Elle ne ressemble pas du tout à celle que l’on trouve en France. Un plat typique à essayer, tout comme le beef and Guinness casserole ou le traditionnal Irish Stew !

bangers & mash img_0001

 

 

On rejoint le centre-ville pour une petite ballade. On vous conseille The Church, une ancienne église reconvertie en … bar mais dont l’architecture a été préservée et cela vous vraiment le détour. Ensuite, un petit tour chez Penney’s qui n’est autre que Primark, pour faire le plein de quelques gros pulls en prévision de l’hiver.

img_4314 bar the church 1

 

 

 

 

 

 

On finit la journée par un restaurant de burgers assez impressionnant, par leur taille mais aussi par leur choix d’ingrédients et les mélanges. Il existe un burger avec du chèvre, de la banane et du piment.

img_5650

On ne peut pas venir à Dublin sans se poser dans un bar avec sa Guinness et écouter un groupe typiquement irlandais, the Globe.

Jour 2 : on commence doucement par une visite de la distillerie Teeling vers midi. Mr.1098.fr ayant quelques relations, cela nous a permis de profiter d’une visite privée guidée et d’une dégustation de trois whiskeys.

img_5672 img_5668 img_5666

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a ensuite enchaîné dans un pub typique avec des plats typiques et…de la Guinness bien sûr ! Au menu, fish & chips et un steak sandwich délicieux. Pourquoi ne trouve t-on pas à ça en France. La viande était fine et moelleuse. Le pain ciabatta a absorbé le jus donc ce n’était pas du tout sec.  Le tout accompagné de frites que j’ai un peu arrosé de vinaigre, c’est vraiment bien trouvé pour casser le côté gras de la friture. Décidément, je ne comprends pas pourquoi la nourriture de britannique a mauvaise réputation, et pas besoin de Gordon Ramsay ou Jamie Oliver ici. Bangers & Mash, fish and chips, steak sandwich, on a en pour 12 à 14 euros, 5 euros la pinte de bière. Un repas très abordable et vraiment délicieux.

fish-and-chips img_5678

Après le déjeuner, nous nous sommes promenés dans le centre, puis dirigés un peu à l’extérieur de la ville, dans une petite cour intérieure, abritée, avec des tables et des bancs, un écran pour le foot et un bus-pizza ! Oui, oui, un bus reconverti en pizzeria où l’on fait les pizzas et où l’on peut même se poser pour manger. Lors de notre passage, il y avait un match de football gaélique. Un petit tour par Wikipédia s’impose… Du coup, l’ambiance est plutôt sympa.

img_0005 img_0006

Pour retrouver un peu de calme et boire autre chose que de la bière, on se dirige vers un endroit un peu secret.

Car, à Dublin, il n’y a pas que la Guinness, il y a aussi de très bons cocktails et l’on vous conseille d’aller voir du côté du Vintage Cocktail Club, un endroit caché…Tout comme, le PDT à New York ou le Moonshiner à Paris, il faut le chercher pour le trouver. Sur plusieurs étages, il est presque labyrinthique et vraiment très sympa. Attention, il vaut mieux réserver sinon vous risquez de rester dehors ou de boire debout. Et un speakeasy n’est pas un endroit où l’on boit un cocktail debout ! Je recommande d’y aller en début de soirée, vers 17h30-18h histoire d’être un peu tranquille. Ouais, à 30 ans passés, on est déjà vieux.

img_5685

img_5690 img_5688

Ensuite, on se met en route pour une petite marche le long des quais en direction du restaurant du soir. On a choisi un peu au hasard. On n’a pas pu résister au plus petit pub de Dublin. En vrai, il a tout de même une annexe qui permet de s’installer et de dîner, notamment de beaux morceaux de viande cuits sur une pierre chaude devant soi.

img_5696

img_5702 pub1

 

 

 

 

 

 

Jour 3 : dimanche matin, c’est déjà fini. Evidemment, on ne saurait se passer d’un brunch dans un dernier pub, sur le chemin de l’aéroport.

img_5705

Et évidemment, une dernière pinte de Guinness à l’aéroport s’imposait… Hâte de revenir !

img_5706 img_5709

 

 

 

 

 

 

Tarifs

Aller/Retour Paris-Dublin : environ 200€

Entrée de la prison : 7€

Entrée de la Guinness Storehouse : 14€

Visite et dégustation de Teeling : 30€ avec la dégustation de 3 whiskeys

Cocktail  au VCC : 12€

Pinte de Guinness : 5€

Plat dans un pub : entre 12 et 16€

 

Laisser un commentaire

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...

%d blogueurs aiment cette page :