Vous recherchez quelque chose ?

Brochettes de poulet au peanut butter

brochette_poulet_cacahuete_2

J’ai ce pot de beurre de cacahuètes à la maison. J’aime bien ça mais un pot pour moi toute seule, c’est pas facile. Et puis, ça va à petites doses.

Je cherchais donc une recette salée à base de beurre de cacahuètes. Il y a évidemment le maffé, un plat africain. Mais pour un premier essai, je préférais commencer simplement, et sans trop de risque.

Lire la suite

Les Printemps de Châteauneuf du Pape

printemps de chateauneuf du pape 2015

Le week-end du 11 et 12 avril, j’ai eu la chance de me rendre à la sixième édition des Printemps de Châteauneuf du Pape.

Autrement dit, un week-end à déguster du bon vin et de superbes produits, sous un grand ciel bleu et un beau soleil.

Pour la parisienne que je suis, le printemps ne pouvait pas mieux commencer !

Samedi, le week-end a commencé par une visite des vignes en compagnie du géologue Georges Truc. La variété de la région m’a permis de découvrir des vignes avec les trois sols différents de l’appellation.

Le sable, les galets roulés, et le calcaire. Oui vous avez bien lu : des galets, pour la novice que je suis, j’apprends qu’il n’y en a pas qu’à la plage !

vignes chateauneuf du pape
Et à chaque sol son type de vin ! Les célèbres galets roulés donnent des vins en puissance et élégance, le sable des vins plus en finesse et en droiture. Enfin, le calcaire est plutôt pour les blancs, donnant des vins avec une grande acidité.
Vous voyez : un week-end de détente mais aussi instructif !Dimanche : place à la dégustation ! Après avoir crapahuté dans les vignes, il fallait bien reprendre des forces et découvrir en détail ce qu’avait à nous offrir la région.Avec ses 85 vignerons, le salon offrait un large choix.  Des vins des côtes du Rhône, des Châteauneuf-du-Pape bien sûr. Aussi bien du rouge (beaucoup) que du blanc ou du rosé.

Et entre deux dégustations, on en vient à l’objet principal de ce blog : la nourriture !
Au passage, si vous voulez plus de développement sur le vin, je vous laisse aller voir du côté des experts, chez 1098.fr , par exemple. 😉
Des huîtres de Bouzigues, délicieuses et fraîches. Iodées juste comme il faut. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas mangé d’aussi bonnes.
huitres de bouzigues

 

Du jambon cru du porc Noir de Bigorre, du type qui font sous la langue et terriblement savoureux. J’aurai pu en manger sans fin et sans faim… Et comme il me restait encore de la place, je me suis pris une p’tite part de camembert aux truffes.

jambon porc noir de bigorre et camembert truffé

 

Les étals de tapenade, d’olives, d’ail confit étaient un plaisir tant pour les yeux que pour les papilles. Des couleurs et des épices partout !

olives tapenades chateauneuf du pape

Il y avait également un producteur de fromages, Gabriel Coulet. A mon humble avis, il fait un des meilleurs roqueforts du monde ! Fondant et puissant à la fois, le roquefort de Fabien Coulet vaut le détour. Avec 3h de train pour le retour, je ne me suis accordée qu’un petit 300gr. Où peut-il bien être à Paris ?!  Ceci dit, les autres fromages ne sont pas en restent.

fromages gabriel coulet

 J’ai également fait une dégustation de comtés et appris plein de choses. Par exemple, savez-vous que la couleur ne correspond pas à l’âge d comté mais à la saison. Le comté d’hiver est clair et le comté d’été plus jaune, car il y a plus de bétacarotène dans l’herbe en été. Voilà voilà, c’était la minute prof !

Pour le dessert, il y avait les cakes de Peyrerol les plus énormes que j’ai jamais vu. Au chocolat, au marron, au citron ou à l’orange. De quoi faire de jolies parts à partager entre amis.Enfin, on termine sur une note de fraîcheur avec de très bonnes fraises de Caderousse. C’est le début de la saison, mais elle s’annonce prometteuse !

fraises et cake peyrerol

Bref, un fabuleux week-end instructif et plein de bonnes choses sous le soleil. Des week-ends comme ça, on en voudrait plus souvent.

Le retour à la vie parisienne fut difficile…Vivement l’année prochaine !

Poivrons farcis

poivrons farcis

Voici une petite recette idéale quand les beaux jours reviennent !

Cette recette est quasi inratable, savoureuse et économique. Elle nécessite peu d’ingrédients et ils sont quasi en permanence dispo dans la cuisine.  Donc parfait pour un petit plat de dernière minute.

Lire la suite

Slata Jida

salade slata jita

Les beaux jours reviennent petit à petit. Et avec eux, je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai bien envie de grandes salades fraîches et légères.

Voici donc une grande salade juive-tunisienne,  qui réveille le papilles.

Lire la suite

Salade Méchouia

salade mechouia

Il y a quelques week-ends le soleil était de la partie. J’ai donc eu très envie de faire quelques plats frais et plein de couleurs. Histoire d’être en été un peu en avance !

Rien de tel que des recettes orientales pour apporter la chaleur et un concert de couleurs dans un plat.

Lire la suite

La journée Marmiton : 3ème Edition

journee marmiton 2015

Aujourd’hui, retour sur la journée Marmiton qui a eu lieu le 15 mars dernier à l’espace Pierre Cardin à Paris.

Fort de son succès, Marmiton a écoulé toutes ses places via internet. L’achat de billets sur place n’étant plus ouverts, nous avons pu rencontré quelques déçu(e)s dans la file d’attente.

Car du monde, il y en avait et même beaucoup. Normal avec un programme aussi alléchant : de quoi en prendre plein les yeux et les papilles !

A peine arrivée, j’ai commencé par le dessert avec une dégustation suédoise : les havlefarn d’Annika Panika. Une recette facile, légère et bien sûre délicieuse. J’ai donc pu découvrir cette douceur suédoise à base de flocons d’avoine, pour la première fois. Croustillant, goûteux et sain: l’havrelarn fera très certainement partie de mes prochains quatre-heures !

preparation havreflarnhavlefarn_journee marmiton

Juste à côté avait lieu l’atelier Cake Design de Cakesparadise où les plus chanceux et patients fabriquaient des gâteaux en trompe-l’oeil.

Voici un exemple de l’un des chefs-d’oeuvre :

cake design_journee marmiton

Je me suis ensuite éloignée vers le stand Lesieur. Je suis arrivée au moment de la confection d’une petite verrine de tartare de saumon, crème de ricotta/aneth/échalottes, et poivrons. J’ai eu l’occasion d’en goûter une. L’accord saumon/aneth est un classique qui fonctionne toujours et le poivron donnait du peps et de la couleur à l’ensemble.

terrine de saumon, ricotta et poivrons

Puis, je me suis dirigée vers un stand que je ne pouvais qu’apprécier : celui des vignerons en développement durable où l’on nous proposait des vins accordés aux mets préparés sous nos yeux par Nathalie du blog les Cuisines de Garance.

Ainsi, j’ai pu dégusté un tataki de bœuf avec ses crudités anciennes accompagné d’un Vacqueyras. Malgré des conditions pas faciles, le tataki était bien réussi : cuit à l’extérieur et cru à l’intérieur, accompagné d’une huile de sésame et de betteraves crues. Des mariages délicieux. On a également bénéficié de quelques bons conseils de la part de Nathalie. Par exemple, au lieu de se ruiner dans du filet, vous pouvez demander du paleron à votre boucher #tips.

tataki de boeuf vacqueyras

Impossible d’être exhaustive avec tous ces stands auxquels ils étaient parfois difficiles d’accéder.

Il y avait notamment un stand « boulettes » diverses et variées, le stand Delonghi Braun Kenwood qui proposait, entre autres, cappucino et profiteroles. Le stand « sandwich » offrait des bouchées aussitôt posées sur un plateau, aussitôt parties dans l’estomac et le burger au pastrami a eu un grand succès. Le stand du Palais des thés offrait des dégustations et proposait des accords classiques tels que thés et chocolats mais aussi d’autres plus qu’originaux, comme thés et fromages.

Evidemment pour le plaisir des petits (et des grands), nous avons vu passé quelques truffes en chocolat et autres friandises.

En bref, une petite journée Marmiton très réussie. J’attends déjà la prochaine avec impatience !

Brownies aux noix de pécan

brownies

Un nouveau classique américain !

Des carrés de brownies au goûter ou au dessert, accompagné d’une petite boule de glace. C’est un dessert qui aura du succès auprès de tous. C’est une recette rapide, qui nécessite peu d’ingrédients. Le plus difficile sera d’avoir la patience de le laisser refroidir un peu.

Lire la suite

J’ai testé : Le Cotte Rôti

cotte roti paris 12

Ce restaurant est situé à quelques pas du marché d’Aligre et remplit toutes ses promesses.

Le restaurant tire son nom de l’appellation des Côtes du Rhône. Et comme son nom l’indique, le Cotte Rôti offre une sélection fine et judicieuse des vins de la Côte du Rhône avec peu de chances de se tromper.

Il propose un menu entrée-plat-dessert pour 42 euros. Autant vous dire que vu la qualité des plats, c’est un excellent rapport qualité/prix.

Lire la suite

Derniers articles

Burger veggie aux lentilles

Avec la rentrée, certes tardive pour moi, un nouveau défi Franprix s’annonce. Le thème vegg...